Luminothérapie

Patraque pendant l’hiver ?Pensez à plus de lumière !

Nous ne ressentons pas les effets de l’inclinaison de la terre sur son axe, pourtant elle n’est pas sans conséquence pour notre moral. En effet, c’est elle qui est à l’origine du manque de lumière en automne-hiver et qui provoque, chez certains d’entre nous, la dépression hivernale. Le changement de luminosité nous affecte tous à différents degrés. Ce sont principalement les femmes qui sont touchées.

En effet, elles y sont deux à quatre fois plus sensibles que les hommes. Les enfants et adolescent(e)s peuvent également ressentir ces symptômes : sensation de grande fatigue, un sommeil non réparateur, un manque d’énergie ou d’envie, une irritabilité plus prononcée, un sentiment de morosité et de tristesse sans raison apparente,

Et pour cause, la lumière permet à notre corps de gérer notre horloge biologique.

« La mélatonine, une des hormones qui régule notre sommeil, capte la lumière grâce à des cellules photosensibles situées au niveau de la rétine. Lorsqu’il y a moins de lumière, le soir par exemple, la sécrétion de mélatonine se déclenche, ce qui est propice au sommeil. A l’inverse, le retour de la lumière empêche la production de cette hormone ».

Comme pendant la saison hivernale, la lumière est beaucoup moins présente, cela explique la perturbation de notre rythme et les symptômes ressentis.

Pour résoudre ce désagrément saisonnier, la luminothérapie (appelée également photothérapie ou luxthérapie) représente, avec un taux d’efficacité d’environ 75%, un des remèdes conseillés.

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant
  © Partenamut All Rights Reserved. © Bluevision e-commerce web agency
Conformément à la Loi du 6 avril 2010 relative aux LPMC (Moniteur Belge du 12.04.2010), tout acheteur bénéficie d’un droit de rétractation de 14 jours